• Nicolas Raljević

Premier Salon culturel slave à Paris




Ce salon organisé le vendredi 1er octobre 2021 par l'association Slavitude (slavitude.fr), association d'étudiants de la Sorbonne-Malerherbes pilotée par Živko Vlahović, William Višković et Vesna Bojović, avait pour objectif de promouvoir les cultures slaves en France.


« Pour cette première, la direction de l'université de la Sorbonne a immédiatement accepté que dans ses locaux des éditeurs exposent des ouvrages se rapportant aux mondes slaves et des conférences aient lieu l'après-midi en amphithéâtre

devant un public étudiant » rapporte William, le bon esprit du salon chargé ce jour d'accueillir et d'aider les intervenants. Živko salue d'ailleurs le travail de ce dernier et de Vesna de même que les éditeurs qui malgré deux reports du fait de la pandémie sont demeurés jusqu'au bout fidèles au rendez-vous. Il souligne aussi que Milan Kundera a soutenu avec enthousiasme ce projet dès l'origine, un parrainage non négligeable.


Plusieurs éditeurs ont répondu à l'invitation. Outre L'Harmattan, Non-lieu et la Librairie des éditeurs russes qui présentent des ouvrages de l'ensemble du monde slave, la Croatie était bien représentée avec Brankica Radić des éditions L'Ollave (www.ollave.org) spécialisée dans la poésie contemporaine croate, THEATROOM (www.theatroom.agency) dirigée par Yves-Alexandre Tripković qui par ailleurs anime la revue littéraire du Fantôme de la liberté, source d’informations culturelles et artistiques en provenance des Balkans devenue incontournable en France, et les éditions Prozor (www.prozor-editions.com) spécialisées dans la traduction théâtrale croate. Ce salon fut l'occasion pour

de nombreux étudiants venus à la découverte de ces littératures souvent mal connues en France d'interroger les intervenants sur les livres et les auteurs exposés.


Ces rencontres ont ainsi permis des échanges fructueux, échanges poursuivis dans l'après-midi pendant deux conférences en amphithéâtre, l'une consacrée à la poésie contemporaine croate et présentée par Brankica Radić et l'autre à la traduction théâtrale présentée par Nicolas Raljević.



Nous découvrons que ce premier salon se répétera pendant la semaine du XVIIe Congrès international des slavistes prévu à Paris à l'été 2023 dans les locaux de la Sorbonne. Nous ne pouvons donc que lui souhaiter une longue vie !



Version croate :

Prvi sajam slavenske kulture u Parizu