Éditeur, essayiste et traducteur, Nenad Popović est né à Zagreb en 1950. Le début de sa scolarité se déroule à Zagreb et à Coblence en Allemagne. De 1968 à 1974 il fait des études à Zagreb et à Bonn,  pendant la période 1974-1976 il est boursier de la DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst) à Fribourg-en-Brisgau. À la Faculté de philosophie et lettres de Zagreb il obtient son diplôme des études germaniques, des littératures slaves du sud et de la langue croate. Il débute sa carrière en tant qu’assistant au Centre de l’orientation de l’Université de Zagreb, puis à partir de 1980 en tant que rédacteur puis rédacteur en chef de la maison d’édition Grafički zavod Hrvatske. En 1990 il co-fonde la maison d’édition Durieux, l’une des toutes premières étant privée et indépendante en Croatie, où il est le rédacteur en chef jusqu’en 2013. En 1999 il participe à la création du groupe littéraire Grupa 99, puis en 2002 il est un des co-fondateurs de la Société croate des écrivains dont il est le vice-président.

     Engagé dans des actions humanitaires, il participe aussi à la création de la Fondation pour l’aide aux familles des journalistes victimes de la Guerre de Croatie. Depuis 1978 il signe des articles pour des journaux, des magazines et la radio, et à partir de 1985 il publie des articles dans la presse germanophone (Manuskripte, Literatur und Kritik, Kulturaustausch, Frankfurter Rundschau, Die Zeit, Weltwoche et autres). Traducteur de l’allemand, pour la scène (HNK Split, Zagrebačko kazalište mladih, DK Gavella) il traduit des œuvres de Sternheim, Bruckner, Bernhard, Fassbinder etc. Aussi, il traduit les livres de Erwin Piscator, Kazimir Malevič, Boris Kelemen, Benn Meyer-Wehlack, Tilla Durieux i Rainer Werner Fassbinder. À l’époque de l’agression contre la Bosnie-Herzégovine, il traduissait les articles des écrivains bosniaques (Karahasan, Lovrenović, Filipović, Jergović) pour la presse allemande. Il est l’auteur des livres Svijet u sjeni (Le monde dans l’ombre, Pelago, 2008), Ogled o stanovništvu (L’essai sur les habitants, édition privé, 2014.) et Dnevnik iz grada P. (Journal de la ville P., Durieux, 2017).

    Son travail à été salué par de nombreuses récompenses : Premio ’92 per il lavoro letterario de L’Institut italien à Zagreb (1992), Prix du livre de l’entente européenne de la Foire du livre de Leipzig (1999), et avec Freimut Duve du Prix Bruno-Kreisky pour le livre politique (1999). Il est aussi le détenteur de la Médaille Hermann Kesten du Centre PEN allemand en 2000, l’année quand il devient citoyen d’honneur de la ville de Sarajevo, et en 2010 le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung le désigne comme étant un des grands faiseurs de la paix.

    Il est membre des organisations non gouvernementales suivantes : Le Centre PEN croate, La Société croate des écrivains, Comité Helsinki de Croatie pour les droits humains, Cap Anamur - German Emergency Doctors, Köln ; Journalisten helfen Journalisten, München ; International Forum Bosnia, Sarajevo ; La Société des traducteurs littéraires croates. 

     Il vit à Pula. 

La_petite_psychiatrie_européenne_couvert

© 2018 THEATROOM

© Le Fantôme de la liberté 2020