Dalibor Šimpraga est né en 1969 à Zagreb.

     Il est membre de la rédaction de la revue littéraire Fantom slobode publié par la maison d’édition zagreboise Durieux et de la rédaction du magazine politique Globus.

     Il signe les livres Les cafés d’Andrej Puplin en 2002, des nouvelles en slang zagrebois dont les parties ont été traduites en argot d’une dizaine de villes européennes (Paris, Londres, Berlin, Varsovie, Prague, Budapest etc.), et le roman Anastasia en 2007 pour lequel il obtient le prix T-portal pour le meilleur roman de l’année.

© 2018 THEATROOM

© Le Fantôme de la liberté 2020