• Nenad Popović

Journal de guerre en Ukraine : 11e semaine


© KELU ABSTRACT





mercredi 11 mai 2022, le 76e jour de guerre


Avant-hier Svetlana Volkova a fait savoir à Slađana que les Ukrainiens s’apprêtent à quitter Kosinožići. Il me fallait mordre dans la tablette de Xanax à quel point cela m’avait touché, même si c’est ce qui avait été prévu. L’émigration les ballotte. Une famille déménage à Kukci, l’autre à Brtonigla, mais le mari qui est à Kharkiv pense qu’il vaudrait mieux qu’ils aillent à Essen. Ils se décident. Svetlana pense qui vaudrait mieux qu’ils restent « ici dans la Méditerranée ».


Cette dernière semaine je n’étais pas bien à cause des coups dans la tête et je n’avais ni la force ni la volonté pour écrire. Hier j’ai tranquillement terminé la lecture des essais et carnets de voyage de Schlögel (Die Entscheidung in Kiew) et ai suivi le débat insensé des intellectuels allemands sur la livraison des armes à l’Ukraine que tous les talk shows allemands accueillent à bras ouverts. Derrière leur pacifisme se niche la peur que la bombe atomique ne leur tombe sur la tête. L’intellectuel allemand en tant que Übermensch (surhomme), incapable de s’identifier avec les Ukrainiens qui sont depuis déjà deux mois les victimes du génocide, car ce sont tout de même des Untermensch (sous-hommes), tout comme leur État et leur société. Les Ukrainiens en tant que Verhandlungsmasse (la monnaie d’échange). Maintenant que les grands médias ont assuré la plateforme permettant l’omniprésence des cosignataires de la lettre ouverte de Schwarzer à Zeh , il est difficile d’estimer quelle est la tranche académique et intellectuelle qu’ils représentent. La lettre de Herta Müller contrant celle-ci a été signée par deux-cent cinquante mille personnes. Donc, en Allemagne est possible le cosmopolitisme et il est manifestement dominant, mais l’élite est partagée. En reclus, petite dépêche que l’église orthodoxe de Macédoine est reconnue en tant qu'autocéphale à Constantinople. La thèse vieille de 200 ans de la Macédoine en tant que Serbie du Sud est maintenant même formellement obsolète. L’idéologie impériale d’une Grande Serbie fait qu’à la fin ne reste que la question ouverte de l’État serbe, et les Serbes hors d’elle restent dans la schizophrénie de toutes les loyautés possibles, rejets dans d’autres milieux et États environnants et cette idée qu’ils sont vraiment partout les victimes de ces Macédoniens, Albanais, Musulmans, Croates et même Monténégrins. Maintenant que depuis deux mois la Russie s’est séparée du continent et flotte vers l’est, tout ce qui concerne la Serbie, les Serbes, la serbicité dans les Balkans et dans l’Europe moins la Russie est d’autant plus drastique et absurde.



traduit par Yves-Alexandre Tripković




10e semaine

12e semaine




Journal de guerre en Ukraine

de Nenad Popović


est simultanément publié en croate

sur les pages du magazine politique et culturel en ligne Forum TM


Dnevnik rata 4

Ukrajinske bilješke Nenada Popovića