top of page
  • Photo du rédacteurLe Fantôme de la liberté

Dominique Dolmieu lauréat du prix Le Fantôme de la liberté pour 2024








Le prix littéraire Le Fantôme de la liberté récompense les personnalités qui par leur engagement indéfectible détectent les déviations humaines, sociétales et politiques. Suite au premier prix décerné l’année dernière à Nenad Popović, essayiste, traducteur et éditeur pour son Journal de guerre en Ukraine, pour cette année 2024 il est attribué à l’auteur, éditeur et metteur en scène, mais avant tout à l’humaniste Dominique Dolmieu.

En véritable chef d’orchestre, il organise sans relâche des rencontres théâtrales en présentant et défendant les auteurs et les autrices qu’il publie au sein de sa maison d’édition théâtrale Éditions l’Espace d’un instant. Privilégiant les regards critiques, la recherche théâtrale et la diversité linguistique, par le biais des traductions en français, réalisées par les meilleurs traducteurs et traductrices, elle couvre l’espace des écritures théâtrales contemporaines d’Europe, d’Asie centrale et de Méditerranée. En tant qu’un des piliers du réseau européen de traduction théâtrale Eurodram, c’est à Dominique Dolmieu, tout comme aux nombreux comités de lecture, qu’on doit la découverte et la diffusion d’une importante, puissante polyphonie théâtrale eurasienne.

À ce jour, pas moins de trois cents auteurs ont ainsi trouvé refuge à la Maison d’Europe et d’Orient qu’il a fondé estimant vital de partager avec le public francophone, tout en élargissant le répertoire théâtral français, toutes ces voix uniques que la sphère littéraire et théâtrale française ne pouvait entendre jusque-là, l’enrichissant aussi par ses mises en scène servies par la remarquable compagnie Théâtre national de Syldavie.

Poursuivant son œuvre au sein de Parlatges, qui englobe les Éditions l’Espace d’un instant, la Maison d’Europe et d’Orient et le Théâtre dans la forêt, il nous offre l’équation faite d’un engagement ferme contre l’obscurantisme, la violence et la destruction et pour la paix, la justice, l’ouverture de l’esprit et une compréhension approfondie, dans sa vision du monde et de l’homme réservant une place de choix à la poésie et à l’humour salvateur.

En décernant le prix littéraire Le Fantôme de la liberté à Monsieur Dominique Dolmieu, la revue en ligne Le Fantôme de la liberté et le 100ecs – Établissement culturel et solidaire, saluent l’homme et son travail éditorial, littéraire et théâtral porté par un intérêt profond pour les langues, les cultures et les réalités sociales et politiques, celui qui, appuyé sur une belle érudition et sans jamais détourner le regard, projette inlassablement aux lecteurs et spectateurs une puissante vision empreinte de clairvoyance et générosité.


La plaque du prix Le Fantôme de la liberté est l’œuvre de l’illustratrice Dubravka Periša.


Félicitations !





Kommentare


bottom of page