top of page
  • Nenad Popović

Journal de guerre en Ukraine : 37e semaine


Banksy








5 novembre 2022, 255e jour de guerre

Concernant l’homme au marteau : un jour ou deux plus tard, il a expliqué aux policiers qu’il n’avait pas l’intention de tuer la présidente du parlement avec son marteau, mais l’attacher et la forcer à avouer. Dans le cas contraire, il lui aurait brisé les genoux, plus précisément les rotules (kneecaps). Donc il l’aurait installée à vie dans une chaise roulante où sur des béquilles, car cela se remet difficilement en place par la chirurgie, surtout chez les personnes âgées. Ce que la dame avait à avouer, ça il ne l’a pas précisé, c’est qu’au Congrès elle doit manigancer quelque chose en secret. Si elle avait été à la maison, elle aurait sûrement perdu ses genoux, car elle n’aurait vraisemblablement pas su à quels exploits secrets il pense, non plus n’aurait-elle pas pu les inventer à la hâte.



6 novembre 2022, 256e jour de guerre

Vladimir Poutine s’exerce au sadisme sur la plus grande des échelles. À Kherson est depuis au moins dix jours en œuvre une sorte de vidange de la ville de ses habitants. Il paraît que les soldats s’installent dans les appartements et que tout est pillé. Kherson est dans les limbes en tant qu’effrayante caricature d’une ville ouverte. À Kyïv est rendue possible l’évacuation organisée de la ville car il y a de moins en moins d’électricité. L’armée russe vise systématiquement l’infrastructure énergétique de l’Ukraine. Le châtiment à la population pour ne pas s’être laissée libérer et de ne pas les avoir accueillis bouquets à la main. Après la Première Guerre mondiale, le monde entier était abasourdi se demandant comme se pouvait-il que des millions de jeunes gens soient envoyés dans la mort dans les tranchées. Après la Deuxième Guerre mondiale, le monde a compris qu’à l’abri des opérations militaires de Hitler et Mussolini avait été perpétré le génocide sur le peuple juif. Est arrivé l’inconcevable. Là nous regardons la guerre d’une destruction totale de toute une population qui compte plus de quarante millions de personnes. Poutine comme à l’époque Hitler aux Juifs : « Partez ou mourez. » Écœurant. Le régime cléro-fasciste de l’Iran s’est déjà joint et fournit Poutine en armes pour la destruction de l’Ukraine. La Suisse ne souhaite pas livrer des obus de chars à l’Allemagne alors qu’elle les fabrique exclusivement pour les chars Léopard au cas où elle les aurait livrés à l’Ukraine. La Suisse ? Non, le gouvernement suisse. Faut être précis dans les temps où on meurt en masse.


Le petit Nikola de Vodnjan suit l’enseignement scolaire ukrainien sur internet. Vu que là l’électricité disparaît, les cours sont rattrapés le lendemain. Du coup l’emploi du temps existentiel et professionnel de la famille est perturbé. Là, à cinq minutes de notre appartement. Il a le bras long Vladimir Poutine, bien long.



traduit par Yves-Alexandre Tripković



36e semaine





Journal de guerre en Ukraine

de Nenad Popović


est simultanément publié en croate

sur les pages du magazine politique et culturel en ligne Forum TM


+

sur les pages de radio gornji grad


Nenad Popović: Ukrajinski dnevnik

bottom of page