top of page
  • Photo du rédacteurKruno Čudina

Nous sommes très satisfaits











Nous sommes trop tardifs.

Nous mangeons des serpents pour le petit déjeuner.

Nous sommes trop précoces.

Nous mangeons des dents pour le dîner.

On prends et on prends tout ce qui s'offre à nous.

On se saisit de la liberté comme d'une belle de nuit.

Exigeons le retour de chaque peine qui nous est retirée.

Notre fatigue est définitive et là nous sommes très satisfaits.

L'homme ne vit plus dans ses maisons.

Et ne fauche plus ses jardins.

Jadis tout était ouvert.

Plus maintenant, ça ne l'est plus et ne le sera.

Nous sommes les maîtres de notre propre suppression.

Nous sommes les victimes qui apportent et offrent.

Nous mangeons les serpents, nous mangeons les dents.

Nous sommes trop tardifs.

Nous nous sommes auto-dévorés.

Votre torture est frêle.

Notre torture est vraiment réelle.

Quelqu’un frappe à nos fenêtres.

Et ça ne peut être qu'un seul homme.

Mais juste les silhouettes de nos âmes.

Que nous mangeons au petit déjeuner.

Nous mangeons vos serpents pour le dîner.

Et nous sommes très satisfaits.




traduit par yat



*



Kruno Čudina



Mots-clés :

Hozzászólások


bottom of page