• Le Fantôme de la liberté

Le surréalisme a misé sur la poésie, sur l'amour, sur la liberté


Radovan Ivšić et Annie Le Brun © Yves-Alexandre Tripković




France culture diffuse un document rare, Le Surréalisme après le Surréalisme en 10 épisodes. Portant sur ce qui reste du mouvement surréaliste cinquante ans après sa naissance, dans le 3ème épisode les poètes Annie Le Brun et Radovan Ivšić en 1985 au micro de Colette Fellous témoignaient de la vivacité toujours actuelle de la subversion surréaliste.


"L'essentiel du surréalisme reste aussi vif, aussi neuf, aussi subversif qu'à son origine et cela pour une raison très forte, le surréalisme a misé sur la poésie, sur l'amour, sur la liberté. C'est-à-dire sur tout ce qui en l'homme ne se rend pas et sur ce qui est à l'origine des plus grandes révoltes. Avec le surréalisme, on est complètement en dehors des préoccupations littéraires et artistiques."

Annie Le Brun


Bonne écouté !


Réfléchir si aujourd'hui la poésie mène quelque part


Pour écouter l'ensemble des enregistrements, rendez-vous sur :

Le Surréalisme après le Surréalisme